La Machine Pollet (2017)

« La Machine Pollet », projet de recherche inter-écoles

« La Machine Pollet » est un programme de recherche portant sur le cinéma de Jean-Daniel Pollet, mené par les étudiants et enseignants de l’École supérieure des beaux-arts de Nîmes, l’École supérieure d’art de l’Agglomération d’Annecy et la Haute école des arts du Rhin.

Né en 2016, il s’inscrit à l’Esban dans l’axe de recherche « La flamme et le papillon » porté par les enseignantes Annalisa Bertoni et Maider Fortuné, qui aborde les rapports entre l’écriture littéraire et filmique, développé au sein de l’Unité de Recherche EPAC – Études et Pratiques Artistiques Contemporaines.

Du 1er au 10 décembre 2017, onze étudiants, un étudiant-chercheur et trois enseignants – Jean-Marc Chapoulie et Alexandre Costanzo de l’ESAA et Bastien Gallet de la HEAR- ont accompli un voyage en Grèce. Sur les traces du cinéaste Jean-Daniel Pollet qui a tourné en Grèce certains de ses films les plus exigeants (Méditerranée, Bassae, L’Ordre), le groupe de jeunes chercheurs a exploré des lieux et des contextes différents se déplaçant entre Athènes, Delphes, Galaxidi, Thèbes et le Mont Olympe. Il a aussi rencontré les étudiants de l’Ecole des beaux-arts d’Athènes et réalisé plusieurs séances de tournage dans le cadre de projets filmiques individuels et collectifs. Cette expérience d’immersion dans le paysage géographique et culturel qui représentait pour Jean-Daniel Pollet une « seconde patrie », a permis de réinterroger les écarts et les interférences entre le passé et le présent que donne à éprouver Trois jours en Grèce, sorte de carnet de voyage entre Athènes et Delphes tourné par le réalisateur en 1990.

« La Machine Pollet » bénéficie du soutien du Ministère de la Culture.