Dispositifs de professionnalisation

La question de la professionnalisation est un enjeu crucial, auquel l’ésban répond de façon active par le développement de programmes et dispositifs dédiés réservés à la communauté de ses étudiant·e·s et diplômé·e·s.

Pendant les études

Rencontres avec des professionnels
Par ici la sortie sensibilise les étudiant.e.s en année 1 à l’écosystème de l’art. Au cours d’une douzaine de séances, différent.e.s intervenant.e.s (artistes diplômé·e·s de l’ésban, acteurs culturels de Nîmes, institutions régionales – centres d’art, lieu de résidence, Frac, etc.-)  sont invité·e·s à témoigner et à échanger plus avant sur leur parcours professionnel et les réalités concrètes du métier  qu’ils exercent.   

Apprentissages techniques
Les apprentissages techniques (céramique, impression 3D, moulage, design graphic, etc.) participent à la professionnalisation des étudiant·e·s tout au long du cursus.

Réalisation de projets à l’échelle 1
En 3e année et second cycle, le module Terrains et lieux permet aux étudiant·e·s à la réalité professionnelle en participant à des projets en lien avec des partenaires (musées, lieux culturels et artistiques…), le plus souvent hors-les-murs.

Stages
Les stages sont une étape essentielle du parcours de formation. L’ésban accompagne les étudiant·e·s dans leurs recherches et diffuse régulièrement des annonces. Les stages sont obligatoires pour  l’obtention des diplômes et sont effectués entre le semestre 3 et le semestre 6 (2e et 3e année) et aux semestres 7 et 8 (4e année). Les étudiant·e·s sont également encouragés et soutenus pour effectuer d’autres stages, y compris à l’étranger.

Après les études

Des dispositifs spécifiques sont réservés aux diplômé·e·s :

Post_Production : piloté par le Frac Occitanie-Montpellier, ce dispositif réunit chaque année un·e lauréat·e·s de chaque écoles d’art d’Occitanie ; doté·e·s d’une bourse, il·elle·s sont invités à présenter leur travail au Frac dans une exposition collective conçue par le directeur de l’institution. Plus d’informations : ici.

Horizons : en partenariat avec la Maison des Arts Claude et Georges Pompidou, une résidence de création est proposée aux Maisons Daura, à Carjac.  En savoir plus : ici.

Expérimenter la résidence : un dispositif résidence en milieu rural ce programme en partenariat avec la résidence artistique Échangeur22 et bientôt la Filature du Mazel, qui consiste à accompagner les jeunes diplômé·e·s, avec un parcours en lien avec le milieu professionnel de l’art, comprenant des périodes de recherche et de production dans le cadre d’une résidence et des temps de restitution.

Exposition à la Galerie Foster de Carré d’Art
Chaque année, des jeunes diplômé·e·s de l’ésban sont invités à investir les espaces d’exposition situés au rez-de-chaussée de Carré d’Art, pour une exposition de plusieurs mois. En savoir plus : ici.

Ateliers : des ateliers d’artistes réservés aux diplômé·e·s seront ouverts dans le quartier de Pissevin en 2022-23, en connexion avec le Centre d’art contemporain de Nîmes.

Diffusion :

L’ésban est associée à la création d’une plateforme Document d’Artistes pour la région Occitanie, pour œuvrer à la documentation et à la diffusion du travail des diplômé.e.s issu.e.s des quatre écoles d’art d’Occitanie.

L’ouvrage « Vos devenirs », de Brigitte Bauer, enseignante à l’ésban et photographe, met en lumière plus d’une centaine de diplômé·e·s à travers photos et textes. 

En 2022, l’ésban lance la collection « Portraits d’Alumni« , qui permettra de découvrir des portraits filmés de diplômé·e·s. Ces films courts sont réalisés par des étudiant·e·s, amenés à observer ainsi les parcours de leurs aîné·e·s tout en acquérant des compétences techniques dans la conception et la réalisation de ces outils de valorisation.

Des informations sur les appels à projets, les résidences, les offres d’emploi sont régulièrement transmises par mail et via les réseaux sociaux aux diplômé·e·s.

Formation complémentaire

La formation « Production et régie des œuvres et des expositions », mise en place en 2016, vise à former les étudiant·e·s, en plus de leur formation en art, aux métiers de la régie et de la production des œuvres.