26.08.19

Faire étalage, displays et autres dispositifs d’exposition

Displays et autres dispositifs d’exposition.

Associés aux pratiques commerciales, les termes notionnels étalage et display peuvent être transposés dans le champ de l’art contemporain. Ce faisant, ils permettent de spécifier certaines productions tridimensionnelles qui, articulant étroitement l’œuvre et la monstration, se laissent difficilement subsumer sous les seuls qualificatifs de « sculpture » et « d’installation ». Qu’ils reposent sur l’indifférenciation de la proposition et du geste d’exposition ou sur l’invention de displays mobiliers, de tels dispositifs viennent questionner l’exposabilité elle-même. Il s’agit ici de les envisager dans toute leur diversité afin d’en analyser les enjeux critiques et historiques.

Faire étalage. Displays et autres dispositifs d’exposition rassemble les textes et entretiens d’auteurs et d’artistes invités dans le cadre d’un séminaire de master développé à l’École supérieure des beaux-arts de Nîmes entre 2017 et 2019. Celui-ci s’inscrit dans le programme de recherche « Pratique et théorie de l’exposition », dont l’ambition est d’interroger l’exposition entendue non comme activité institutionnelle mais comme acte artistique.

Direction et coordination de la publication : Natacha Pugnet (Partie 1, Approches historiques et critiques ; Partie 2, Paroles d’artistes) et Arnaud Vasseux (Partie 3, La recherche s’expose).

Conception graphique : David Poullard

Édition : Esban, août 2019 ; 296 pages ; 30 euros.