03.03.17 22.03.17

La recherche s’expose #2 – Faire étalage

Organisée dans le cadre du programme de recherche mené par l’ESBAN dédié aux Pratiques de l’Exposition, cette nouvelle exposition constitue une réponse possible aux interrogations concernant le développement de certains modes de monstration observables dans l’art récent. Les displays empruntent à l’esthétique commerciale : marchandises à même le sol, tables et étals, étagères, vitrines, présentoirs ou devantures.

Lieu changeant et en construction, La recherche s’expose  souhaite rendre autant visible qu’intelligible les recherches des étudiants dans la collaboration avec un invité, Joëlle Tuerlinckx. L’artiste détourne les modes conventionnels de monstration, transforme l’espace en un laboratoire de recherche, remet en lecture les éléments du réel, en un work in progress ininterrompu. L’expérimentation des manières dont un tel travail peut être partagé et mis en exposition constitue en elle-même un exaltant « chantier ».

Image : Joëlle Tuerlinckx,   WOR(L)D(K) IN PROGRESS?, 2014, Arnolfini, Bristol

courtesy Arnolfini, Bristol. Photo : Stuart Whipps.